Quelle licence de gestion choisir ?

Les études supérieures permettant d’apprendre les sciences de gestion des entreprises s’organisent autour de trois principales filières : administration économique et sociale (AES), économie et économie-gestion.

Dispensées à l’université ou dans des établissement d’enseignement supérieur, elles proposent des programmes de formation assez différent même s’ils s’appuient généralement sur des matières pluridisciplinaires.

De niveau II, la formation de licence de gestion permet d’obtenir 180 crédit ECTS et valident les bases essentielles pour exercer professionnellement à des postes à responsabilité liés à l’économie et la gestion d’entreprises ou organisations, même si les débouchés potentiels sont évidemment bien meilleurs au terme d’un master.

Suivant l’organisme qui la dispense, un parcours de licence de gestion peut comporter des matières tels que le management des organisations, la comptabilité ou l’audit qui ouvrent sur la poursuite d’études en master MAE (management et administration des entreprises) ou CCA (comptabilité, contrôle, audit).

Les différents types de Licence de gestion

Les licences AES se caractérisent par le caractère pluridisciplinaire des enseignements dispensés quand les cursus en économie ou économie-gestion concentrent principalement leurs enseignements sur ces deux matières.

Tous les programmes de licences AES ne sont pas identiques et dépendent des organismes qui les dispensent mais, d’une manière générale, la formation se décompose en 1/3 d’économie, 1/3 de droit et 1/3 de sciences sociales ou culture générale. Elle peut ainsi inclure des matières telles que la sociologie, la géographie et l’histoire politique en passant par les langues vivantes.

Les enseignements dispensés en licence d’économie se caractérisent par l’importance donnée aux mathématiques ainsi qu’aux techniques quantitatives ou statistiques qui constitue l’essentiel du tronc commun de l’offre pédagogique.

En licence d’économie-gestion, la formation est d’avantage généraliste et pluridisciplinaire. Les enseignements dispensés couvrent évidement les domaines de l’économie et de la gestion mais touchent également à l’administration des entreprises ou à la gestion des ressources humaines.

Dans tous les cas, l’année de licence (L3) correspond à une période de spécialisation pour les étudiants.

Conditions d’accès en Licence de gestion

Si la licence AES n’est pas sélective, celles d’économie et d’économie-gestion peuvent parfois l’être suivant les établissements qui les dispensent, à l’exemple des écoles universitaires de management de Paris-Dauphine ou de Paris 1-Panthéon-Sorbonne.

Les trois cursus sont accessibles aux candidats titulaires d’un baccalauréat ou d’un diplôme d’accès aux études universitaires (DAEU) de type B (scientifique)mais la formation de licence de gestion est généralement plus adaptée aux candidats bacheliers des filières S et ES.

L’accès en licence de gestion passe par le dépôt d’un dossier de candidature via la plateforme Parcoursup pour les candidats préparant le baccalauréat.  

Les candidats titulaires d’un diplôme de niveau bac+2 (type BTS ou DUT) ou sortant d’une classe préparatoire économique et commerciale peuvent accéder à la formation en cours de cursus grâce aux équivalence de crédits ECTS.

Certains établissements proposent ainsi d’intégrer leurs étudiants directement en 3ème année (L3) de licence s’ils présentent le niveau suffisant comme c’est le cas du programme de Licence Sciences de gestion dispensé par MADE iN Sainte Marie.

Quels débouchés après une licence de gestion ?

Après une formation en licence gestion, les candidats peuvent poursuivre leurs études ou choisir d’entrer sur le marché du travail.

Insertion professionnelle

Si certains secteurs d’activité sont accessibles après les trois types de licence de gestion, les métiers auxquels les candidats peuvent postuler ne sont pas la mêmes et varient en fonction de la spécialisation de l’enseignement.

A titre d’exemple, un licencié AES occupera des fonctions d’avantages attachées au droit ou à la gestion des contrats de travail, tandis qu’un licencié d’éco-gestion évoluera davantage vers des fonctions comptables attachées à la gestion des coûts du travail et un diplômé de licence d’économie vers les métiers de la finance, l’audit ou la comptabilité.

A l’issue d’une licence de gestion, les candidats peuvent prétendre intégrer le marché de l’emploi aux postes suivants :

  • Contrôleur de gestion
  • Assistant de gestion
  • Chef de produit
  • Manager
  • Chargé de gestion administrative et financière

Poursuite des études

Les candidats en licence de gestion peuvent également décider de poursuivre leurs études dans les différents domaines de la gestion des organisations ou du management et intégrer une formation de type master universitaire ou grande école de commerce.

Exemple de Masters accessibles après une licence de gestion :

  • Master en Gestion des Ressources Humaines
  • Master en Management et Commerce International
  • Master en Marketing et Vente
  • Mastère spécialisé gestion
  • MSc Gestion
  • Masters universitaires à l’étranger 

Généraliste et pluridisciplinaire, une licence AES permet notamment de préparer les concours des écoles de commerce et les concours administratifs de la fonction publique de catégorie A.

De même, les licences économie et économie-gestion permettent de préparer les concours des grandes écoles de commerce ou de management.