Les cartes blanches sur le thème de “l’information”

Nous avons eu la chance au cours de ces deux jours de suivre un parcours de réflexion, tel un voyage à travers l’histoire d’une idée, « l’information », afin de découvrir tous les enjeux et questionnements qui y sont liés.

Nous étions répartis en 14 groupes dans lesquels il y avait une représentation équilibrée de chaque promotion de 1ère année : BTS, BCCN, BMI et BEMD1. Chaque groupe avait un sous-thème tel que le rôle, l’histoire, le droit, la propriété, l’égalité, la véracité de l’information ou encore devenir journaliste. Pour chacun des sous thème, deux points de vue imposés, opposés entre eux nous ont permis de nous surpasser car nous devions contrer les arguments de nos adversaires avec des références indiscutables, même si le point de vue que nous défendions n’était pas celui que nous partagions.

Rythmé par 3 grandes phases, nous avons pu découvrir avec entrain et motivation plusieurs manières de présenter notre sujet.

La première phase : Recherche, lecture, s’approprier son sujet et commencer à préparer un dossier académique remis à l’ensemble de nos jurys à la fin des cartes blanches.

 

   

 

La seconde phase : Un débat riche et persuasif, afin d’exposer et confronter nos arguments face à l’autre groupe qui défendait le point de vue opposé au nôtre. Les jury (nos enseignants) et le public ont été bluffés face à la qualité, la précision et la diversité des arguments.

 

  

 

La troisième et dernière phase : Les plaidoiries ! Après avoir été coaché pendant plusieurs heures par des avocats et enseignants, nous n’avons pu qu’apprécier la richesse de l’éloquence de nos plaidoyers ayant joué leurs rôles à merveille en 4 minutes top chrono ! Revêtus de robes d’avocats ou de déguisement (Platon et Aristote), accompagné d’accessoires plus originaux les uns que les autres comme un pamplemousse ou encore un jeu de carte afin d’illustrer de manière la plus simple possible leurs idées, nous n’avons pu retenir nos fous rires face au déterminisme et à la volonté de chaque groupe de donner le meilleur de soi avec plein d’humour.

 

 

  

 

Enfin, nous avons eu la chance d’accueillir deux intervenants extérieurs, Jacques Trentesaux et Nicolas Barriquand. Ces deux grands journalistes ont su nous éclairer sur la condition actuelle de la Presse et des journalistes car la confiance en les médias est au plus bas de nos jours à cause de nombreuses fakes news.

 

 

 

Ils viennent de créer ensemble « Médiacités : l’investigation sans concession », un journal de presse local qui existe désormais dans 4 grandes villes dont Lyon. Leur objectif est de renouer avec les principes fondamentaux du journalisme, faire des enquêtes au service du lecteur plus approfondies, ils cherchent la véracité de l’information et investissent beaucoup d’énergie. « Mon seul lecteur est mon patron, je ne fais pas ce métier pour gagner des mille et des cent » Jacques Trentesaux

 

Merci à tous les étudiants de première année pour leur joie et leur détermination, à tous nos enseignants et pour leur implication et leurs conseils, à Guillaume de Chazournes, responsable des cartes blanches, à nos deux intervenants pour leurs témoignages.

 

Alix Desbonnets, étudiante en 1ère année du Bachelor Management et Innovation

 

 

Publication : novembre 6, 2017 . Tags : , , , , , , ,

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer