Les “cartes blanches” sur le thème de l’écologie

Le mois de février commence de manière insolite pour les étudiants ! En effet, le 1er et 2 février 2018, les étudiants de première année de BCCN, BEMD, BMI, BTS CG et CI ont participé à des « Cartes Blanches » sur le thème de l’écologie.

Il s’agit d’un projet qui mobilise, deux fois par an, les étudiants dans un parcours de réflexion . Ce parcours engage les étudiants  à voyager à travers l’histoire et la complexité d’une idée pour découvrir tous les enjeux et questionnements qui y sont liés.

Les élèves sont réunis par groupe autour d’un sous thème et d’une opinion spécifique. Souvent, cette opinion ne correspond pas à leur point de vue, et c’est là-dessus que repose l’enjeu de l’exercice : il faut se dépasser, ouvrir sa pensée et savoir « penser contre soi ».

C’est ainsi que l’on retrouve des sujets tels que « Il faut continuer à se développer, car c’est le mouvement naturel d’une société, surtout au niveau économique ! » qui s’oppose à une autre thèse «Le développement durable est une imposture. C’est bien le développement le problème ! »

Les élèves commencent ce parcours par des recherches et la lecture de sources bibliographiques pour se familiariser avec le sujet.  Ils doivent ensuite participer à des débats argumentés face à un groupe avec un point de vue différent, puis, le lendemain, assister à une conférence et réaliser des plaidoiries devant leurs camarades pour défendre leur opinion. Finalement, les participants rendent un document académique qui synthétise de manière critique tous les arguments évoqués en faveur et contre ce qu’ils doivent défendre.

La plaidoirie représente le point clé de l’évènement : en effet, ceux qui ont choisi de s’engager dans cet exercice ont l’opportunité d’être coaché par une avocate et un enseignant afin d’être entendu par deux intervenants extérieurs : Aneta Sidor et Bruno Charles.

 

  

 

Aneta Sidor est la fondatrice d’une épicerie locale et zéro déchet : « A la source ». Le commerce a ouvert récemment sur la place Guichard et propose des produits bio, au maximum locaux, achetés en circuits courts, vendus en vrac ou consignés. De son côté, Bruno Charles est le vice-Président de la Métropole de Lyon, membre de la commission Proximité, environnement et agriculture, conseiller du 7ème arrondissement, ancien directeur de la maison rhodanienne de l’environnement et membre du parti Europe Ecologie les Verts.

Dans la conférence tenue avant l’ouverture des plaidoiries, ces deux partisans de la défense de la nature nous ont livré une vision optimiste quant à l’avenir de la planète. L’objectif étant d’inspirer les personnes, Bruno Charles et Aneta Sidor nous ont montré que défendre l’écologie n’est pas un talent inné, au contraire chacun peut faire quelque chose. Entreprendre autrement est possible, et chacun peut trouver des solutions alternatives respectueuses de l’environnement.

 

       

 

Cette conférence et ces plaidoiries, expérience unique, a offert aux étudiants l’occasion de réfléchir différemment et de défendre un point de vue avec des informations et exemples concrets. L’apprentissage du travail collectif représente également un point fort des Cartes Blanches.

Les étudiants, attendent ainsi avec impatience les résultats de leurs plaidoiries et de leurs dossiers académiques. Les meilleurs dossiers se verront attribuer un prix.

La compétition est rude, mais à la hauteur de l’enjeu !

 

Salomé Montel, étudiante de 1ère année en BEMD1

Publication : février 5, 2018 . Tags : , , , , , , ,

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer